Né à Paris, Jérôme Kaplan, dès sa sortie en 1987 de la section scénographie de l’École de la Rue Blanche, conçoit les décors et les costumes de nombreux spectacles de théâtre et d’opéra.

En 1992, "L’Enfant et les sortilèges" est sa première collaboration avec les Ballets de Monte Carlo et Jean-Christophe Maillot pour lesquels il dessine les décors et les costumes de "Roméo et Juliette", "Cendrillon", "Casse-Noisette Circus", "Œil pour Œil" et "Schéhérazade".

En 2001, premier scénographe français invité par le Ballet National de Chine à Pékin, il crée les costumes du ballet "Épouses et Concubines" mis en scène par le réalisateur Zhang Yimou.

Jérôme Kaplan poursuit sa carrière avec Bertrand d’At, "Le Prince des Pagodes", Opéra de Strasbourg et "In the Mood for Love", Ballet de Shanghai ; avec Karine Saporta, "Feu le Music Hall", Comédie-Française et "Dans le Regard de la Nuit", Opéra du Caire ; avec David Nixon, "Ondine", Opéra de Strasbourg, "A Sleeping Beauty Tale" et "Great Gasby", Northern Ballet, Leeds. Plus récemment, d’autres ballets : avec Christopher Wheeldon, "La Belle au Bois dormant" ; avec Ib Andersen, "Kermesse à Bruges" de Bournonville au Ballet Royal du Danemark et avec Nacho Duato, "Casse-Noisette" à Saint-Pétersbourg pour le Théâtre Mikhaïlovski, à Milan pour la Scala et à Berlin pour le Staatsballett.

Depuis 2010, Jérôme Kaplan travaille régulièrement avec Alexeï Ratmanski et crée les décors et les costumes des ballets : "Don Quichotte" de Minkus pour le Het Nationale Ballet à Amsterdam, la création mondiale de "Les Illusions Perdues" pour le Bolchoï à Moscou (ballet pour lequel il remporte le prix du Golden Mask de la création des costumes en 2012), "Cendrillon" pour l’Australian Ballet à Melbourne, "Paquita" pour le Bayerische Staatsballett à Munich, "Le Lac des Cygnes" pour le Ballett Zürich en coproduction avec la Scala de Milan, "Serenade after Plato’s Symposium" pour l’ABT au Metropolitan Opera de New York et "Fairy’s Kiss" pour le Miami City Ballet.
En / Fr